AU BOIS LACTÉ

de Dylan Thomas / mise en scène Yves Charreton

Dylan Thomas a écrit « Au Bois Lacté » en s’inspirant du village de Laugharne (côte sud-ouest du pays de Galles) où il vivait avec sa femme et leurs trois enfants. Il décrit une seule journée de la vie de ce village, de la nuit à la nuit…
« A play for voices », nous dit Dylan Thomas en soustitre. 
Une pièce pour voix. Écoutons-le, écoutons ces multiples voix. Et n’oublions jamais que l’auteur, avant d’atteindre la magnifique plénitude stylistique qu’est « Au Bois Lacté », a écrit essentiellement des nouvelles et des poèmes. C’est-à-dire : des nouvelles pour raconter des histoires ; des poèmes pour sculpter l’obscur de l’âme. N’oublions jamais ces deux pôles, ici inextricablement mêlés. Et racontons avec clarté l’obscur des songes et des désirs.

Avec : Stéphane Bernard, Alizée Bingöllü, Éléna Bruckert, Étienne Gaudillère, Caroline Gonin, Marion Lechevallier, Gabriel Lechevalier, Charly Marty, Rémi Rauzier,
Claire Semet.
Assistante à la mise en scène, films : Véronique Bettencourt
Composition et interprétation musicale : Jean-Louis Delorme
Scénographie : Rupert Von Rupert
Lumière : Seymour Laval
Son : Mathieu Plantevin.

Production Fenil Hirsute. Coproduction Espace Malraux,
scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Théâtre National Populaire.